Espace aux Patients
Zone enfants

Zone enfants

La première visite de votre enfant

L’âge recommandé pour prendre un premier rendez-vous pour votre enfant est de 3 ans. Cette première visite sert à établir un lien de confiance avec l’enfant. Le dentiste et l’hygiéniste  veilleront à examiner ses dents, lui faire un nettoyage (polissage), revoir avec vous les techniques du brossage à appliquer à la maison et répondre à vos questions. Il est très important d’éviter de transmettre la crainte du dentiste aux enfants. Une attitude positive du parent rassurera et sera déterminante pour l’avenir des séances de suivi chez le dentiste. Voici ce qu’il importe de faire.

Avant la première visite

  • Raconter l’histoire d’un personnage expérimentant une première visite chez le dentiste.
  • La veille, résumer les étapes de la visite en se servant le conte.

Ne Jamais parler de douleur ou d’inconfort possible pendant le rendez-vous chez le dentiste.

Pendant la visite

  • Il est possible qu’on vous demande de vous asseoir sur la chaise du dentiste afin de tenir votre enfant sur vous pendant l’examen.
  • Écoutez bien les consignes et suggestions sur les soins bucco-dentaires.
  • Il est très important d’avoir une attitude positive à propos de la rencontre.

Demandez à prendre le prochain rendez-vous dans six mois.

Après la visite

  • Veiller à ce que votre enfant brosse ses dents au moins deux fois par jour.
  • Surveiller son alimentation et lui suggérer des aliments contenant peu de sucre.

Jusqu’à l’âge de 10 ans, vous assurer de superviser le brossage le soir avant le coucher.

Croissance des dents

Lors de l’éruption des dents primaires, vous pouvez :

  • Frotter les gencives avec le doigt.
  • Frotter les gencives avec une petite lingette froide ou des jouets de dentition.

Si la douleur persiste, votre dentiste, pharmacien ou médecin peut recommander un médicament en vente libre pour soulager la douleur.

Voici ce qu’il NE faut PAS faire :

  • Utiliser de médicament contre la douleur pour le frotter sur les gencives de votre enfant car il pourrait l’avaler.
  • Pas de biscuits de dentition. Ils peuvent contenir du sucre ajouté ou dissimulé.
  • Sous-estimer une fièvre. L’éruption de nouvelles dents ne rend pas les bébés malades ou fiévreux. Si le niveau de température corporelle de votre enfant fluctue, consultez votre médecin.

L’ensemble des dents primaires, soit 20 dents, apparaîtront avant que votre enfant ait atteint l’âge de 2 ou 3 ans.

Sucette

Il est normal pour un bébé de téter car c’est de cette façon qu’il se détend et se nourrit. L’usage d’une sucette est recommandé pour éviter la succion du pouce et parce que vous pouvez en contrôler l’usage.

La forme d’une sucette va déterminer comment votre enfant s’en sert, contrairement à son pouce. Ne mettez jamais de sucre, de miel ou de sirop de maïs sur une sucette car cela favoriserait de façon significative la formation de caries. Plus votre enfant grandit et approche de l’âge de 2 ou 3 ans, moins il aura besoin de téter. Il est préférable que votre enfant cesse son habitude de sucer sa suce avant l’âge de 3 ans. Si un enfant persiste à vouloir sucer son pouce ou une sucette après la poussée de ses dents permanentes (vers 6 ou 7 ans), la croissance de sa mâchoire et la position de ses dents pourraient en subir les conséquences (mauvais positionnement dentaire et déformation des maxillaires inférieurs et supérieurs).

La carie et scellants

La carie chez l’enfant

Les bébés PEUVENT avoir des caries parce qu’ils :

  • Se couchent avec un biberon de lait, de préparation pour nourrissons ou de jus.
  • S’endorment au sein de leur mère, la bouche encore pleine de lait.
  • Mangent des collations sucrées.

Manquent d’hygiène bucco-dentaire (absence de brossage).

Dès que votre enfant a des dents, il faut en prendre soin et adopter de bonnes habitudes d’hygiène buccale en instaurant le brossage dès que possible. Il faut favoriser une alimentation saine tout le long de la journée en évitant les produits contenant du sucre. Il faut aussi vérifier s’il y a présence de taches ou de lignes blanches et ternes sur les dents et près des gencives. Méfiez-vous également des dents de coloration foncée. Si un de ces signes apparaît, allez voir votre dentiste rapidement, ce sont des signes de la carie du jeune enfant qui peut évoluer très vite. Votre enfant pourrait alors développer de l’infection et ressentir de la douleur. Si l’enfant est déjà habitué à un biberon sucré au moment du coucher, il peut-être difficile de cesser.

Voici comment procéder :

  1. Remplissez le biberon d’eau seulement.
  2. Si votre enfant le refuse, donnez-lui une sucette propre, une peluche ou une couverture.
  3. Si votre enfant pleure, n’abandonnez pas la nouvelle routine instaurée.
  4. Consolez-le et recommencez.

Si toutes ces recommandations ne donnent aucun résultat, essayez de diluer le lait du biberon graduellement avec de l’eau et ce, jusqu’à ce que le contenu soit converti totalement en eau.

Pourquoi faire obturer une dent primaire destinée à tomber?

Certaines dents primaires résistent jusqu’à l’âge de 12 ans et sont le patron d’éruption des dents permanentes en formation. Une obturation s’avère parfois inévitable avant qu’elles ne tombent. Les dents cassées ou infectées peuvent nuire à la santé et à l’estime de soi de votre enfant. Une obturation est souvent un moyen facile et économique pour éviter cela et prévenir la douleur. On arrête l’évolution de la carie et de l’érosion de la dent.

Si aucune obturation n’est effectuée et que la carie s’étend, l’extraction de la dent risque d’être la seule solution. Dans ce cas, un mainteneur d’espace permettant à la dent permanente de bénéficier de l’espace requis pourrait être recommandé. En effet, une dent primaire (de lait) manquante crée la migration des autres dents, qui risquent alors d’utiliser l’espace à l’éruption destiné de la dent permanente.

Le scellant

Les scellants sont utilisés de façon préventive pour éviter la formation de carie(s) dans les sillons des dents permanentes. Ce vernis protecteur est appliqué sur les prémolaires et molaires permanentes, pour combler les sillons (creux) où il y a souvent accumulation de débris de nourriture. Ce traitement ne nécessite pas d’anesthésie locale, c’est une technique économique comparée à une restauration qui est plus extensive sur la dent traitée. Le scellant va aussi faciliter le nettoyage des dents en comblant les sillons des dents.